Bien préparer son chien à l’hiver

L’hiver est là, les températures chutent, la neige tombe et cela n’est pas forcément une bonne nouvelle pour vos compagnons à 4 pattes.
Tous les chiens ne sont pas aussi résistants au froid que les races nordiques par exemple, qui possèdent un sous-poil abondant. Il est donc important de veiller sur eux. Cela passe avant tout par leur assurer une source de chaleur, tel qu’un coussin au pied d’un feu de cheminée ou d’un radiateur, un plaid douillet sur un canapé, ou un panier.

Les chiens les plus fragiles, c’est-à-dire les chiots, chiens âgés, chiens malades ou à poils ras, peuvent porter un manteau lors de vos promenades.
Outre le fait qu’ils peuvent tomber malade, les chiens peuvent aussi souffrir du froid au niveau de leurs extrémités (pattes, oreilles, queue).
Le salage des routes et des trottoirs peut également leur brûler les coussinets. Pour les protéger, vous pouvez utiliser un baume protecteur spécialement conçu à cet effet, ou rincer les pattes de votre compagnon à l’eau tiède pour enlever le sel.

Au niveau nourriture, tout comme nous, les animaux ont besoin de plus d’énergie en hiver; vous pouvez donc légèrement augmenter leur ration quotidienne.

Enfin, au niveau du toilettage, sachez qu’il faut continuer à toiletter votre compagnon en hiver, même si cela parait illogique! Pourquoi?
Pour les chiens qui ont un double-poil, ils ont une grande mue au début de l’hiver qui forment des petites mottes de poils. Retirer ce surplus permet à l’air chaud de circuler entre les poils et la peau, leur permettant d’avoir un meilleur contrôle de leur chaleur corporelle.
Pour les autres races de chiens, le toilettage permet d’éviter que les poils commencent à feutrer et deviennent inconfortables ou douloureux.
Enfin, un bon shampoing en profondeur enlèvera le sel des routes agressif pour la peau, suivi d’un séchage en profondeur qui leur évitera un rhume.

Vous avez des questions au sujet de votre compagnon et de l’hiver, contactez-moi ici.